Comment s’hydrater avant, pendant et après le sport ?

Tout le monde s’en rend bien compte : depuis quelques semaines, et la tombée de l’automne, la météo n’a pas forcément suivi… Si la chaleur n’est pas aussi intense que durant l’été caniculaire que nous venons de subir, les températures restent globalement très douces et largement supérieures à la moyenne de saison… C’est pourquoi, WHEELNESS vous rappelle à quel point il est important de continuer à bien s’hydrater, toujours et encore, pendant vos séances de sport ! On vous dévoile quelques astuces pour effectuer votre séance sans risquer le moindre incident malgré une chaleur pas forcément naturelle à cette période de l’année…

>> Boire souvent mais en petite quantité !

Aucun secret pour tout le monde : quand il fait chaud, l’hydratation parait bien plus importante qu’à l’accoutumée. Si l’eau reste le principal composant de l’organisme humain et qu’il représente pas moins de 60% du poids corporel, il n’existe aucun réservoir hydrique dans le corps de l’homme ! Tout excès de liquide est en fait rapidement éliminé par voie rénale et au final, le corps supporte très mal la moindre petite perte d’eau… Pourquoi ? Parce que le corps ne produit pas d’eau par son métabolisme et n’en obtient pas suffisamment à partir des aliments qu’il consomme. Autrement dit, l’homme doit boire une quantité d’eau suffisante au cours d’une journée pour être certain de couvrir tous ses besoins hydriques !

On arrive alors au problème de la chaleur. Même en-dehors d’une activité physique, le corps souffre beaucoup plus lorsque la température monte au-delà de la normale. Cela provoque une dépense plus importante de l’eau et le risque de déshydratation est évidemment beaucoup plus élevé (jusqu’à 3 litres par heure !). La solution au problème est donc très simple : buvez souvent mais en petite quantité ! 

La soif réduit les capacités physiques

L’homme est habitué à boire seulement lorsqu’il a soif, or, ce n’est pas du tout le comportement à adopter, surtout quand on ressent la chaleur ! D’autant plus que lorsque nous ressentons la soif, nous diminuons notre poids de corps de 1%, réduisant ainsi nos performances physiques de près de 5% ! Alors la prise idéale est de 15cl toutes les quinze minutes. Il ne faut pas excéder la barre des 60cl sinon l’eau se stocke dans l’estomac et cela devient très vite désagréable. Tout comme l’eau fraîche ! Nous préférons naturellement boire une eau très fraîche, presque glacée lorsqu’on souffre sous le soleil, mais là encore, il faut essayer de bannir cette habitude puisque cela provoque facilement des crampes intestinales. Donc privilégiez absolument une eau à température plus ou moins normale (10° à 15°).

Vous l’aurez compris : une activité sportive régulière implique forcément une hydratation saine au quotidien. Ne soyez pas pris au piège et anticipez toujours la soif. Pour autant, n’abusez pas non plus à boire des litres et des litres. Trouvez votre équilibre en adaptant votre corps à vos besoins en eau. Après ça, soyez-en sûr :

Write a comment