[TÉMOIGNAGES] Bienfaits du sport en entreprise : Ils en parlent !

Il y a quelques semaines, WHEELNESS vous exposait les différents bienfaits que peut apporter le sport en entreprise. Que ce soit le Système D, ou grâce aux installations mises à disposition par votre boîte, les solutions peuvent être multiples. Mais au final, qu’en est-il vraiment ? Est-ce accessible pour tout le monde ? Du vrai mordu de sport à la mère de famille ? En quoi une activité physique régulière est-elle bénéfique ? Nous avons justement été poser toutes ces questions à quatre personnes bien différentes…

Gwenaëlle – Jeune femme active de 28 ans

« Je pratique le sport dans la salle de gym mise a disposition dans nos locaux. J’ai besoin d’une séance de sport quotidienne, et pouvoir la faire sur mon lieu de travail, sur le créneau du déjeuner, me permet ainsi de me dégager du temps libre le soir. Je suis plus concentrée au retour d’une pause dej’ au sport comparé à un repas trop lourd avalé trop vite a la cantine qui génère une digestion lente. Je préfère manger léger, à ma vitesse et à mon retour à mon poste. En plus, j’ai l’impression d’avoir fait quelque chose pour moi pendant la journée et cela génère naturellement moins de stress. Je suis plus apaisée au travail.

J’organise mon agenda en fonction de mes séances de sport, et je m’adapte en fonction des priorités professionnelles et de ma vie personnelle. J’alterne entre sport le midi ou le soir, voire même le matin, afin de déjeuner une fois ou deux par semaine avec mes collègues pour ne pas “m’isoler” et garder des bonnes relations professionnelles. Tout est qu’une question d’équilibre et de capacité à juger les priorités. Il n’y a pas de place pour la mauvaise foi quand on dispose d’un moyen de faire du sport au travail. »

Yves – Cadre de 52 ans

« Je pratique le sport en entreprise dans une salle de sport dédiée à notre société. Cette pratique est quasi quotidienne, que ce soit en solo ou en petits groupes en salle (musculation, cardio ou grit) ou encore en suivant des cours de fitness en groupe (cardio, grit, renforcement, vélo). Cette pratique est devenue nécessaire à mon bien-être. Ayant été en surpoids de nombreuses années, une meilleure hygiène de vie m’a permis de perdre près de 30 kgs. Une meilleure nutrition mais aussi une bonne dose de sport m’a permis d’atteindre cet objectif et de garder un poids de forme. Aujourd’hui je ne pourrais pas me passer d’activités physiques régulières et le sport en entreprise facilite vraiment la régularité.

Je me sens aujourd’hui bien mieux dans ma peau et cela permet de rencontrer des collègues de travail dans un contexte très différent. La même personne que l’on rencontre en réunion professionnelle n’est parfois pas la même au sport. Actuellement, je m’astreins à pratiquer mon sport pendant la pause déjeuner tous les jours si possible. J’arrive donc plus tôt et repars plus tard dans le but de pouvoir m’entraîner plus longtemps pendant la pause du midi. En plus, l’aspect nutritionnel est aussi important, donc mes repas sont constitués en fonction de mes entraînements. »

Caroline – Mère de famille de 36 ans

« Mon entreprise met à ma disposition une salle de sport dans nos locaux. Elle offre une salle avec des machines ainsi qu’une salle pour des cours collectifs mais aussi des vestiaires avec des douches aménagées… Je participe en moyenne deux fois par semaine à des cours collectifs, et si je ne peux pas, pour des contraintes professionnelles, j’essaye de courir. Je le fais car c’est pratique et c’est sur place. Je ne le ferais pas s’il fallait sortir et perdre plus de temps.

Le sport fait donc partie de mon équilibre, il participe à maintenir une condition physique acceptable, à me défouler, à faire une coupure dans la journée. Je ressens clairement moins de stress. Puis à l’inverse du bien-être et la satisfaction d’avoir pris du temps pour moi. Être mère de famille, c’est gérer plusieurs vies en même temps : sa vie professionnelle, ses enfants, sa vie de couple et éventuellement penser à prendre du temps pour soi. Le sport fait partie de cette dernière catégorie, même si mes enfants m’accompagnent à velo lors de mon footing dominical. Faire du sport sur mon lieu de travail m’offre l’opportunité de concilier l’ensemble de ces besoins : travailler, faire du sport sur ma pause déjeuner et me libérer du temps le soir pour ma famille. »

Nicolas – Mordu de sport de 30 ans

« Je pratique le sport de manière quasi quotidienne dans mon entreprise, principalement avant la pause déjeuner. J’ai la chance de bénéficier d’une salle de sport avec des coachs se répartissant en deux salles : une dédiée au sport collectif mené par un coach, puis une autre plus classique où l’on peut s’entraîner seul. C’est devenu indispensable dans ma routine quotidienne du travail de trouver un moment pour pouvoir faire un vrai break. Cela me permet de me défouler afin de revenir après le déjeuner en forme et reprendre le travail là ou je l’avais laissé sans m’en être préoccupé pendant ma pause. Le rythme de travail dans une grosse société parisienne fait que généralement vous quittez votre domicile entre 8h et 8h30, puis que vous rentrez chez vous entre 18h30 et 20h30. Il est donc très compliqué de trouver des activités physiques disponibles en dehors de ces horaires et contraignent beaucoup à pratiquer uniquement le week-end.

Bénéficier d’un espace dédié au sport sur ou proche de son lieu de travail permet de faciliter cette logistique pour bénéficier d’une heure de pratique simplement. Beaucoup de raisons ont été évoquées précédemment sur le fait que cette pratique tient de différents faits assez complexes et personnels. Il est a la fois un exutoire et un bon moyen de se défouler et est devenu à présent une routine indispensable dans le déroulement de mes journées. D’un autre coté, il me permet de perfectionner ma condition physique et de rechercher toujours à repousser mes limites. Faire du sport est devenue un besoin et un plaisir dont je me suis rendu compte il y a quelques temps. Ayant une âme de compétiteur, je cherche intrinsèquement à m’améliorer entre différentes journées ou séances mais la priorité est portée sur le kiffe. Avoir ce rythme sportif me permet personnellement de pouvoir continuer à profiter de la vie. En gourmand que je suis, je ne me prive de rien, je mange de tout et je continue de boire de l’alcool et faire la fête. »

Write a comment